Zech Umwelt GmbH Zech Umwelt GmbH Zech Umwelt GmbH

Trouver un interlocuteur::

Filtres biologiques Aeroferm®

Procédé de traitement de l'air vicié pour la dégradation microbiologique des substances contenues dans l’air

Description du procédé: AEROFERM® est un procédé de traitement de l'air vicié destiné à la dégradation microbiologique des substances contenues dans l'air. Les microorganismes dégradent les substances polluantes en les transformant en des composés inoffensifs, comme l’eau et le dioxyde de carbone. Le matériau du biofiltre lui-même sert de base pour la croissance des microorganismes. Il se distingue par sa durée de vie élevée. Avec le procédé AEROFERM®, des flux importants d’air vicié provenant des exploitations agricoles, des stations d’épuration communales et des processus industriels, en particulier dans l’industrie alimentaire, peuvent être traités de manière écologique et économique.

Traitement biologique de l’air vicié: le procédé AEROFERM® utilise les forces autonettoyantes de la nature. Les microorganismes nécessaires à la dégradation des substances polluantes se multiplient sur le matériau du filtre poreux et humidifié, et dégradent les substances polluantes en phase aqueuse. Le matériau filtrant joue donc un rôle décisif:

  • La porosité élevée offre aux microorganismes de larges surfaces pour leur croissance.
  • Le choix et le conditionnement créent des conditions de vie optimales pour les microorganismes permettant la dégradation des substances polluantes.
  • L’humidification de l’air vicié garantit une teneur en eau constamment élevée dans le matériau filtrant.

Les substrats organiques utilisés dans ce but ont une durée de vie élevée. Ils contiennent une large gamme de microorganismes naturels qui s’adaptent aux substances polluantes à dégrader.

Développement du concept: la base d’un projet réussi est la mise en place d’un concept individuel. Pour cela, nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients. Nous commençons par rechercher la source d’émissions, le système de traitement de l’air vicié décentralisé ou centralisé, et étudions avec le client au préalable les possibilités de réduction des flux d’air vicié. Dans notre propre laboratoire, des compositions de substances polluantes inconnues ou complexes sont analysées et leurs composants principaux définis. Pour montrer leur dégradabilité, nous mettons en place et exploitons des biofiltres mobiles dans des containers.

Réalisation: en fonction des analyses, le procédé est adapté au problème d’air vicié.

Réalisation technique: l’unité de base du biofiltre AEROFERM® est composée des éléments suivants :

  • Ventilateur pour l’extraction de l’air vicié
  • Humidificateur avec contrôle automatique
  • Récipient avec base de ventilation et matériau filtrant
  • Armoire de commande pour le contrôle et la surveillance de l’installation

Possibilités techniques d’extension:

  • Container pour filtre pour les débits d’air inférieurs et intermédiaires jusqu’à environ 20 000 m3/h. Les unités peuvent être empilées les unes sur les autres pour gagner de la place.
  • Biofiltres en béton pour les gros débits d’air vicié pouvant être subdivisés en plusieurs segments, suivant le cas. Ceci permet un changement du filtre lorsque l’installation est en marche.
  • Équipement des filtres grandes surfaces avec base de ventilation facilement accessible pour le changement rapide du matériau filtrant par chargeur à roues.
  • Couverture étanche à l’air des récipients des filtres pour le transfert de l’air vicié traité.
  • Intégration des filtres grandes surfaces dans le paysage grâce à l’utilisation de plantes.
  • Contrôle par télétransmission des éléments des filtres mis en place de manière décentralisée.

Parallèlement à la planification de l’installation et au laboratoire microbiologique et d’analyse, ZECH UMWELT GmbH dispose d’ateliers pour la construction d’installations et l’équipement électrotechnique. Nous proposons une gamme complète comprenant la conception, la fabrication, le montage, l’exploitation et la surveillance des installations. Grâce à l’aide de notre laboratoire et à la mise à disposition de filtres d’essai, de nouveaux domaines d’utilisation sont explorés et l’adéquation du processus confirmée.

Développement: les domaines d’utilisation du biofiltre AEROFERM® n’ont cessé de se développer au cours des années passées en raison du fonctionnement fiable et de la rentabilité économique du processus. Forte d’une expérience de plus de 25 ans dans la planification, la construction et l’exploitation de biofiltres AEROFERM®, ZECH UMWELT GmbH est votre partenaire pour des solutions économiques et écologiques et le développement de nouveaux concepts.

Domaines d’utilisation des biofiltres AEROFERM®:

  • Dans les stations d’épuration, les usines de compostage, les brasseries.
  • Dans l’industrie alimentaire, p. ex. les cuisines de collectivité, les boulangeries, les abattoirs.
  • Pour le stations de transbordement de substances dégageant de fortes odeurs dans des entreprises d’élimination, des parcs de stockage, des installations de pompage.
  • Dans des exploitations agricoles.
  • Dans de grandes usines et grands halls de production.
  • Pour des processus de réhabilitation comme l’extraction de l’air vicié du sol, le dégazage des décharges contrôlées, les installations de traitement des sols, les installations d’épuration d’eau.
  • Pour alléger les étapes de traitement suivantes, comme p. ex. les filtres au charbon actif.

Verfahrensschema eines AEROFERM®-Biofilter

Téléchargez nos informations au format PDF